La Corinne
1- Quand la chouette aux yeux jaunes
La nuit en plein mois d' août
D' un long cri qui résonne
Appelle son hibou
Les braves gens du village
La mine réjouie
Savent bien que ce ramage
C' est pas l' oiseau de nuit

Ils disent tiens c' est la Corinne
Qui a encore trouvé un' pine
La ptite noire du garde chasse
C' est un vrai piège à bécasses
A l' unisson les paroissiens
Dirent y a qu' ça qui lui fait du bien

2- Et quand l' hiver s' en vient
Sous les premiers flocons
D' un grand coup de surin
On saigne le cochon
Est-ce la bête qui agonise
De qui proviennent ces cris
Poussés derrière l' église
Mais les fidèles qui prient

Ils disent tiens c' est la Corinne
Qui a encore trouvé un' pine
C' est celle du berger Bobby
Ca le change de ses brebis
A l' unisson les paroissiens
Dirent y a qu' ça qui lui fait du bien

3- Elle emm' na en Afrique
Son mari Casimir
Qui crut entendre un soir
Un éléphant barrir
Mais ce long cri sauvage
Cette féroce clameur
Les guerriers du village
La connaissaient par coeur

Ils dirent tiens c' est la Corinne
Qui a encore trouve un' pine
Sûrement celle du grand sorcier
Qui lui agite le couscoussier
A l' unisson les africains
Dirent y a qu' ça qui lui fait du bien

 

 

4- Dans un transatlantique
Sur l' chemin du retour
Ils croisèrent des baleines
Poussant des cris d' amour
Mais dans la nuit obscure
Ces cris de suppliciés
Les marins les r' connurent
Ainsi qu' les plaisanciers

Ils dirent tiens c' est la Corinne
Le capitain' la taquine
A cette heure là en principe
Il lui fait fumer sa pipe
A l' unisson tous les marins
Dirent y a qu' ça qui lui fait du bien

5- Sentant sa mort prochaine,
Elle dit à son époux
"J' veux un cercueil de chêne
Avec des noeuds partout"
Cette innocente prière
Fût bientôt exaucée
Depuis lors au cimetière
Quand on entend glousser

On dit tiens c' est la Corinne
Qui a encore trouvé un' pine
Ses amants n' avaient pas tort
Elle peut faire bander un mort
A l' unisson les paroissiens
Disent y' a qu' ça qui lui fait du bien

6- Cette vie dissolue
La m' na pourtant au ciel
Pour affronter les foudres
Du bon père éternel
Reçue par le concierge
Elle poussa un long cri
En empoignant sa verge
Mais les anges ont souri

Ils dirent tiens c' est la Corinne
Qui a encore trouvé un' pine
C' est Saint Pierre à tous les coups
Qui essaye son passe-partout
Et l' Bon Dieu a dit nom d' un chien
Faudra qu' j' essaye ça un matin
Et l' Bon Dieu a dit nom d' un chien
Ca ne peut que me faire du bien