Ricardo         

Un soir de grandé corrida
Alors qu'il plante ses banbérilles
Il fait frémir les mantilles
De toutes les señoritas
Y la señora Pacador
Qui en est mordue jusqu'à l'os
Lui déclara passionnement

Ricardo, tu es un drôle de coco
Ricardo ,mais qu'est-ce tu as donc dans la peau
Mais tu vois bien qué yo péris, qué yo maigris, qué yo m'étiole
Mais tu vois bien que yo perdite la boussole

Un soir qu'il rentrait du toril
Un peu plus tôt que d'habitude
Il la trouva sur la carpette
Elle était nue jusqu'au nombril
Alors il lui dit sans s'émouvoir
Rhabille toi, tu vas attraper un rhume
Elle lui dit j't'ai dans la peau
Tu es vraiment phénoménal

Ricardo, tu es un drôle....

C'est le plus grand torero d'España
Mais quand il combat le toro
Il a la peur qui le gagne
Il a la cagagne il faut qu'il aille au pot
Le jour de la fête nationale
La peur lui a tordu les boyaux
Il en avait plein les godasses
C'était dégueulasse
Et la foule criait bravo

Ricardo, tu es ....